Ma meilleure copine, malgré le fait qu’elle me connaît depuis longtemps et qu’elle a lu plein de livres sur le développement personnel, ne peut pas vous coacher. Pourquoi ? Justement parce que c’est votre meilleure copine.

L’amitié qui vous lie avec une personne est une relation que vous entretenez à deux, en parité et en équilibre, dans la durée et en égale proportion. En effet, avec une copine ou un ami, vous parlez chacun à votre tour de vous-même, de vos histoires, de vos problèmes, de ce qui se passe de bien ou de moins bien. Vous partagez des rigolades, des ennuis, des actions, des jeux, des sorties et autres choses intimes qui n’appartiennent qu’à vous deux. Comme un feu qui brûle bien, vous mettez chacun à votre tour des buches de bois, des brindilles, des gros troncs, vous soufflez chacun à votre tour afin que le feu ne s’éteigne pas.

Deux amis mettent en commun du contenu. Le contenu de leurs journées, de leurs pensées, de leurs émotions. Chacun donne et reçoit de l’autre et le lien se trouve grandi, plus fort, plus résistant avec le temps.

Alors pourquoi votre ami, votre copine ne peut pas vous coacher ? Quelle est la différence essentielle avec un coach ? C’est le processus. Dans la relation d’amitié, vous mettez tous les deux du contenu. Dans le coaching, le coach ne met pas de contenu, il reste dans le processus. Le client amène du contenu, son contenu, et avec le coach, ils vont travailler ensemble sur le processus qui « enrobe », qui « maintient », qui « forme ou déforme » le contenu. En d’autres termes, vous mettez dans la relation de coaching du contenu et le coach vous apporte le processus, sans contenu. Si, concernant le contenu, la relation avec une copine ou un ami est à double sens, celle avec le coach est à sens unique. Le coach sait des choses de vous, mais vous ne savez pas de lui, ou peu, et seulement si ce qu’il apporte de lui vous aide vous.

Outre le process, si vous observez sincèrement le contenu, oserez-vous tout dire à votre copine ou votre meilleur ami ? Tout ? Et si l’autre ne vous en dit pas autant ? Qui a une dette envers qui ? Si le contenu est trop lourd ? Pour vous ou pour l’autre ? Cela peut-il faire « casser » le lien ? En amitié comme en amour d’ailleurs. Rien n’est trop lourd pour le coach, étant donné que la relation de parité qui est mise en place l’est sur la base d’un contrat payant. Il n’y a pas de dette.

L’autre élément essentiel et différentiant est le fait que le coaching a une fin. Vous faites appel à un coach pour atteindre un but. Une fois ce but atteint, le coaching est terminé. Vous pouvez faire appel à votre coach, ou à un autre, pour un autre sujet, mais celui-là est fini. Alors que votre amitié, je vous le souhaite, ne se termine jamais.

Votre meilleure copine ne peut pas vous coacher, sauf si elle est coach professionnel confirmé, et qu’elle vous a clairement expliqué le cadre du contrat, et que vous l’avez accepté.

Votre meilleure copine ou votre meilleur ami construit et développe avec vous un lien fort-midable : celui de l’amitié. Ce lien, cette relation intime mérite que vous fassiez tout pour la renforcer, pour la faire perdurer. Tout faire pour préserver l’amitié est de faire appel à un coach professionnel pour résoudre ses problèmes.